Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2012

Passent les pastels

 

Sous mes averses

ton regard était plus clair encore

 

clé de mes portes grandes ouvertes

DSC03426.JPG

il dirigeait la mélodie

des échos en murmures d'âmes

 

allongées sur mes méridiennes

vies multipliées

en décalque de ressemblances

 

mais le temps souffle sur les pastels

il faudra raviver les couleurs de mes sables

 

s'étiolent les iris au blême du silence

21:28 Publié dans mes textes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poesie

Commentaires

raviver les couleurs de mes sables... douce nostalgie des images qui passent... du temps qui "s'épaissit"...

mais si les couleurs se désaturent, les contrastes moins aigus, il ( ou elle), reste présent dans l'essentiel, en tout cas dans le souvenir , la "photo' qu'on s'en est faite...

Je relisais aujourd'hui ton "je te peindrai des ciels", que je trouve toujours formidable...

http://ecritscrisdotcom.wordpress.com/2012/05/31/ombre-et-contrevents-je-te-peindrai-des-ciels/

bises

Ren

Écrit par : ren | 11/09/2012

Les commentaires sont fermés.