Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2011

EPOUSEE DANS LE VENT

 

 

"Peu à peu mes poumons

se teignent de bleu

voyage en mer"

 Shinohara Hôsaku

 

La voile

éventail dénudé

nous partage le vent

 

Parfums d'orchidées

lis et bougainvillées

rejoignent les vagues

 

Fermer les yeux

enfermer  la création neuve

murmures en sonate

 

Rires de l'arbre au printemps

 

Trembler sous la brise

menace l'équilibre

 

Les reflets ont le poids de la pensée

celle perchée au mât

Ce fils de l'arbre

 

Nos ombres flottent

indécises

ronde au tour du navire

 

Voile ,  belle épousée

dit le mât

préfères tu le sable ou la mer ?

 

Nous venons de la mer et j'irai voir les sables

quand ils deviendront pierres.

 

 

Juin 2003 ...  

pour faire patienter Lutin  

 

 

20:36 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie

Écrire un commentaire