17/05/2011

de François Cheng : la beauté

La beauté est quelque chose de virtuellement là, depuis toujours là, un désir qui jaillit de l'intérieur des êtres, ou de l'Etre, telle une fontaine inépuisable qui, plus que figure anonyme et isolée, se manifeste comme présence rayonnante et reliante, laquelle incite à l'acquiescement, à l'interaction, à la transfiguration. 

Relevant de l'être et non de l'avoir, la vraie beauté ne saurait être définie comme moyen ou instrument. Par essence, elle est une manière d'être, un état d'existence 

http://atelierdupoete.unblog.fr/1-versant-litterature/cab...

Commentaires

la beauté est éphémère et elle n'est pas la même pour tout le monde alors comment la décrire, la beauté c'est l'émotion que je ressens, elle n'est pas physique mais palpable. J'ai suivi le lien et j'y ai passé du temps. Merci pour le partage.

Écrit par : lutin | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

J'avais laissé un commentaire ce matin, je parlais de la beauté éphémère, je parlais de la beauté qui n'est pas physique mais intérieure celle qui ne se voit pas mais qui est palpable, et puis comme la beauté éphémère il s'est envolé !

Écrit par : lutin | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

oui souvent la beauté éphémère crée une émotion plus profonde . peut être justement aprce qu'on voudrait la protéger la rendre éternelle. et aussi parce qu'elle nous surprend

mais il est des beautés constantes en art par exeple ou dans la nature auxquelles on s'habitue et qu'on finit par regarder distraitement. c'est dommage
François Cheng crée en tout cas la beauté dans sa poésie
le lire souvent freint ma respiration quelques secondes

Merci de ton passsage Lutin

Écrit par : adeline | 20/05/2011

Répondre à ce commentaire

Revenant d'une semaine dans le désert voici que je lis un texte tentant une description de la beauté.
Et ce sujet, aussi intéressant qu'un autre, hurle à mes oreilles qu'hors de la réalité _ c'est à dire du chaos, il y a le verbe qui seul nous explique. Et il nous explique aujourd'hui ceci et demain cela... c'est étrange mais c'est ainsi qu'il nous rassure.
Ecrivons ! Parlons ! Expliquons ! Nous dirons que nous nous rebellons contre le chaos.

Écrit par : MAISOUBLANCO | 12/08/2011

Répondre à ce commentaire

désert marocain ??
François Cheng est un des meilleurs poètes que j'ai lu sinon le meilleur Il a une profonde connaissance de la vie sans doute enrichi par sa double culture
la beauté resplendit dans le regard quelquefois illuminée par une pensée et elle est peut être dorée comme le désert :-)

Écrit par : adeline | 17/08/2011

Répondre à ce commentaire

Oui Marocain. Les déserts de sable sont trop romantiques.
Du coup ça m'a donné envie de déraisonner : http://www.maisoublanco.fr/wordpress/?p=1213

Ce texte de Cheng est très intéressant. A partir de ces simples mots (la beauté est un désir), on peut élaborer une pensée complexe et répondre à la question suivante : pourquoi certains ne voient-ils pas la beauté ?

Écrit par : MAISOUBLANCO | 17/08/2011

Répondre à ce commentaire

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : assurance scooter | 15/02/2014

Répondre à ce commentaire

rire... pourtant on roule vite en scooter...

ma foi les poètes comme François Cheng sont immortels
je ne publie plus beaucoup mais on peut toujours lire la preuve Bonne route :-)))

Écrit par : adeline | 27/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire