Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2010

Abri

tissage de la laine actuellement.jpg

 

 

Il te faut construire un refuge

émerger de la gangue

 

Prudence

soleil et eau

soie et velours

glisseront peut être  au long de ton âme

emportés par le temps du rêve

 

Fais de ta fragilité une barrière de chanvre

 

Qu'un  rouet tisse  la bure  protectrice

 n'oublie pas  qu'il te faut un abri

 un soutien pour rester  droit

 

 Que s'épongent  dans le tissu

 les pleurs  du souvenir

 

Commentaires

une poésie tissée avec ce rouet, si je devais y mettre des couleurs, aujourd'hui je sens le refuge en montagne la soie et le velours de la neige, pour la bure si tu le permets je prendrai la plume d'oie, tu vois tout est blanc sur l'écheveau.

Écrit par : lutin | 01/12/2010

la neige est pure mais glacée

aujourd'hui elle m'a volée,enfermée
elle m'a pris tous mes soleils

Écrit par : adeline | 01/12/2010

Je comprends bien ce rêve d'étoffes,
j'aime les mots bure et chanvre,
oui, il nous faut construire un refuge,
et lorsqu'il est enfin solide ...
notre pensée,
notre pensée qui ne s'arrête pas en cet endroit,
doit le détruire :
http://www.maisoublanco.fr/wordpress/?p=368

Écrit par : MAISOUBLANCO | 02/12/2010

merci Maisoubianco

quiter cet abri mais ne pas le détruire
pour pouvoir y retourner les jours de grands " froids ".. pas seulement ceux de l'hiver
à bientôt

Écrit par : adeline | 02/12/2010

nous avons toujours ce besoin d'abriter nos pensées secrètes et pourtant après cet hiver essentiel il nous faut partir, ré-ouvrir des livres et cultiver nos jardins ...

l'abri est primordial ...

Écrit par : daniel | 10/03/2011

merci de ta visite Daniel suis moins présente sur le net ça prend trop de temps et tu as tellement raison tout cultiver nos fleurs et nos pensées ... des fleurs aussi d'ailleurs ;-))

Écrit par : adeline | 10/03/2011

Les commentaires sont fermés.