22/11/2010

meteo

cecile et françois lac novembre 047.jpg

 

Parfois la vie est floue

à se noyer dans la mer de nuages

 

S’allonger dans ce lait ( peut être sucré )

au creux des forêts                 à l’abri

 

comme l’enfant qui vient de naître

 

 

11:20 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : poesie, littérature

Commentaires

Parfois le monde nous est si familier que nous lui ressemblons...

Écrit par : Bifane | 24/11/2010

Répondre à ce commentaire

Vue d'avion, j'ai quelquefois pensé que l'on pouvait faire du trampoline sur les nuages, maintenant s'y allonger comme l'enfant dans le berceau, décidément j'aime les nuages ils font vivre le ciel.

Écrit par : lutin | 24/11/2010

Répondre à ce commentaire

nous faisons partie de la nature il suffit de voir deux films l'un sur l'infiniment grand et l'autre sur l'infiniment petit

le ciel est un monde peut être celui du rêve ou de la poésie
il semble si léger

Écrit par : adeline | 28/11/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire