Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2010

Océan- Vie

iles grecques à trier et peciser 325.jpg

 

Océan-vie

 

Bleu soleil en

rêve évaporé qui s’allonge

 

s’ébroue

 

Archipel de vies

rencontrées  sous l’océan

 

où les baleines

soulèvent

l’infini d’une respiration

 

là bas  une lame

doucement caresse le sable

 

 

 

 

 

10:17 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

Quel espace! Quelle liberté! Mais la vie-océan ne peut être qu'un rêve!

Écrit par : Binh An | 18/09/2010

Je vois que l'inspiration revient avec l'Automne. Bravo, malgré l'humeur changeante !

Écrit par : lasource | 22/09/2010

Cette nuit qui s'allonge

c’est la barque à la mer

c’est le grand atelier d’archipels

des poésies marines



On oublie les phrases et les ratures

"l’esquif falot du poème"*

la mauvaise fortune

sur la page qui s'enroule


et sur la plage meurt




* Gaston Puel

Écrit par : jjd | 24/09/2010

Merci pour cette rémponse en poésie et ravie de vous revoir JJD

les muses aiment dormir en été sans doute . et il y a trop de choses sur le net maintenant il faudra que je fasse un tri je suis débordée comme... l'océan ;-))
sur la pelouse les poètes poussent comme des champignons ce n'est pas pour me déplaire !!j'adore les champignons
mais les miens sont moins bons alors..

Écrit par : adeline | 24/09/2010

Miss, quel dommage que ce poème n'ait pas de suite, je l'attends :-)

Écrit par : lutin | 12/10/2010

Un paysage que l’on pénètre, que l’on traverse, dans la quiétude tranquille du voyageur qui, dans la distance du regard, ressent et boit ce que croise la route d’un nuage.

Écrit par : jms | 01/11/2010

Bonjour JMS
vous cherchez à me réveiller et surtout mes muses je crois :-))

ces derniers temps il est vra&i que je m'éloigne beaucoup du net et que mes muses s'endorment..
attendraient-elles la neige ?
je vais leur souffler que des amis les attendent

merci pour votre fidélité

Écrit par : adeline | 02/11/2010

Qu'un si tendre regard puisse se transmettre, se répandre, inspirer d'autres yeux, autant que possible... Ce serait sans doute le meilleur moyen de préserver la mer...

Écrit par : Bifane | 05/11/2010

Je n'avais pensé à ça en écrivant mais oui la nature mérite notre tendresse!!
elle est notre soeur , notre mère même

Écrit par : adeline | 07/11/2010

Magnifique ! A la lune des sens.

Écrit par : MioModus | 08/11/2010

Merci Bifane ^

et Mio modus dont j'irai découvrir le blog

Écrit par : adeline | 08/11/2010

Les commentaires sont fermés.