01/06/2012

EXISTENCE... CIEL

Hyeres fevrier 2007 027.jpg

 

C'est déjà tard

 et tu t’éloignes toi   poème de  ce soir

où je pensais à celui que je voudrais tant rencontrer

 

dans la promesse du plus tard

dans ce monde où

plus rien de ce qui nous

laboure l’âme

 

en effaçant  cette beauté 

d’ether , de flammes

qui ne  détruisent rien

que les horreurs de cette terre ne resterait

 

dans ce monde 

enfin la fusion seule de nos âmes

a nom  Amour

 

le rencontrer le prendre par la main

non ! le regard

 

enfin

 

D’un seul sourire  l’unir à toute la beauté que j’ai

 

l’eau  dans l’éveil

d’une naissance

au dieu Soleil

 

 

 C’est déjà tard

Commentaires

Magnifique, j'aime les vers, le ton donné dans l'impalpable

Écrit par : lutin | 15/09/2010

Répondre à ce commentaire

bizarre vent ou ombre? les deux commentaires ont disparu !!
excuses à Lutin
et j'espère que d'autres n'ont pas eu le même sort

Écrit par : adeline | 15/09/2010

Répondre à ce commentaire

j'aime ce déjà tard
mais peut être que chaque jour est un nouveau dépard

Écrit par : jeanne | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Jeanne

j'aime ces visiteurs qui réveillent les textes et comme vous dites leur donnent un nouveau départ

les jours, les cieux changent de couleurs , pour nous sourire encore

Écrit par : adeline | 09/06/2012

Répondre à ce commentaire

déparT
désolée !!!

Écrit par : jeanne | 13/06/2012

Répondre à ce commentaire

Dans le soleil qui se couche il y a déjà la promesse de l'aube.
Dans toute nostalgie il y a la recherche d'un espoir.
Dans toute horreur il y a une punition en germe et le point de départ d'un renouveau.
En toute affection.
Renaud

Écrit par : renaud | 17/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire