Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2010

Faire de la pensée un ciel immense

correze maroc corse 2010 053.jpg

 

Faire de la pensée un ciel immense

 

appeler les nuages les astres

 

enfourcher le vent

 

envoyer  des clins d’œil aux oiseaux

suivre l’albatros jusqu’à l’océan

la mouette jusqu'au lac

 

pénétrer  les forêts pour  rencontrer l’insecte

 

rejoindre la savane entendre le lion rugir

 

puis descendre  au cœur du volcan

 

ça ne suffira pas

on a certainement oublié d’entendre

 

l’abeille  sourire à la fleur

 

le premier cri du nouveau né  ( sa frayeur ? )

 

tant d’autres découvertes resteront ignorées à nos sens  

Si on veut aimer l’Homme …

 

 

 

 

09:34 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : poesie, litterature

Commentaires

Si on veut aimer l'homme, il faut s'aimer soi-même, aimer la fleur qui attend l'eau de notre main, aimer le miel si doux sous la langue et l'abeille qui a oeuvré.

Écrit par : lutin | 12/09/2010

parfois des êtres font tout pour nous empêcher de nous aimer c'est troublant

Écrit par : adeline | 13/09/2010

Bien beau et bien courageux... Content de lire du nouveau.

Écrit par : lasource | 13/09/2010

Pourquoi - courageux - Xavier ?

Écrit par : adeline | 13/09/2010

Pourquoi - courageux - Xavier ?

Écrit par : adeline | 13/09/2010

Les commentaires sont fermés.