Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2010

juste une pensée

 

 

Des espaces lointains; songes  sombres

lumière floue sensible   et qui tremble

point prêt à s'effacer pleurant l'ombre

en désir d'invisible

 

un grand miroir sans tain des décombres

regard noir  inflexible et qui semble

brûler l'or du passé qui succombe

nostalgie indicible

 

s"appuyer sur un  tronc  fermer les yeux

revivre des départs des regrets

emprunter  un sentier au sol herbeux

 

rêver qu'ils reviendront

tous ceux …

 

 

Cueillir une pensée

repartir

 

 

 

novembre 2009

 

 

 

 

 

 

Commentaires

trés beau, s'appuyer sur un tronc, s'appuyer contre le vent, oui ce soir j'aimerais, j'aimerais ne plus entendre ce que l'on veut faire de nous, l'humain serait donc plus dangereux que les éléments. Oui une pensée pour eux.

Écrit par : lutin | 09/09/2010

merci Lutin
les éléments se déchaînent parfois mais je les crois justes
parce qu'ils savent que chacun est nécessaire à l'autre
les humains jugent souvent trop vite parce qu'ils ne se réfèrent qu'à eux mêmes
faire de la pensée un ciel immense...

Écrit par : adeline | 12/09/2010

Entre le vrai et l'espérance

-
Entre le vrai et l'espérance
Il y a un monde qui défaille
Peuplé de brumes et de failles
Dans l'écume de l'apparence.

De la boîte de Pandore, l'écrin
déserté de toi , dontle fond est lisse
Aux lendemains qui s'évanouissent
Le dicton, "qui trop embrasse, mal étreint"

Et voila le jour réduit à l'ombre
La réalité qui se fait en fables
Et de mes mains, une poignée de sable
impalpable, que les pensées encombrent

Je rêvais d'être abreuvé d'espoir
Avec toi , comme idéale
Le trajet parmi les étoiles
Et j'ai trouvé la nuit noire

Lors de mon grand voyage
En marche vers l'oubli
Ainsi dérobée à moi, évanouie
.. convertie peut-être en mirage ?

Entre chose rêvée et pourtant vraie
De ce qu'on vit, et que le coeur remue
Est-ce donc l'illusion , seule, que j'ai perçue?
Gardant pourtant la mémoire de tes traits...


RC 30 mai 2012

Écrit par : rechab | 30/05/2012

j'aime beaucoup...

est ce l'illusion?? Non . c'est la réalité de l'illusion , la matérialisation intérieure de l'éémotion qui rejoint la pensée pour créer un poème

et souvent de tout cela: ce que tu crées ici ou ce que je crée ,parfois se " matérialise" pour créer le bien être

Écrit par : adeline | 01/06/2012

mais au dela du seul fait poétique...

puisque tu t'en doutes, ça se réfère à quelque chose de ressenti...

C'est le danger de percevoir en quelqu'un un idéal, vu à travers le filtre de l'amour.
Et finalement c'est plus cet idéal que l'on perçoit, que l'être qui le porte ( au point qu'on en arrive à ne pas percevoir l'autre dans sa réalité, )
Et le problème dans ces périodes d'instabilité, est justement de faire la différence entre la personne, et l'idéal qu'on projette sur elle...

Réalité de l'illusion... ? sauf que l'autre ne tarde pas à te faire comprendre qu'elle n'est pas une illusion...

---

Écrit par : rechab | 01/06/2012

on sait que personne n'est ange éthéré mais certains êtres ont en eux davantage de " musiques ou de parfums " dans le regard , la voix les gestes .
on les voit, les écoute , et ils semblent traduire des choses qu'on aimerait vivre ... ou revivre.
leurs yeux sans le savoir peut être caressent les notres
parfois peut être alors est il mieux de ne pas s'approcher trop près ou trop longtemps?
ou plutot avoir en soi assez de lucidité et .. pourquoi pas d'humour pour se rappeler que nous ne sommes tous que des humains avec leurs faiblesses, leur fatigue quelquefois
et enfermer dans le petit cofffret de nos rêves toute la part douce et sucrée pour la sentir proche certains jours d'orage

Parfois même la vie nous en éloigne et si on ne fait pas tout pour garder en soi le souvenir de ces sensations douces on se sent vides , et pleins de pluie .
il ne faut jamais regretter d'avoir aimé c'est le plus beau cadeau

Écrit par : adeline | 01/06/2012

"si on ne fait pas tout pour garder en soi le souvenir de ces sensations douces on se sent vides , et pleins de pluie "

joliment dit... alors effectivement si ces souvenirs commencent à devenir lointains - dans le temps - la sensation est toujours là... et a contribué à la naissance de ce poème .. (peau aime)

Écrit par : rechab | 02/06/2012

la sensation restera gravée pour toujours je l'entretiens:-)) et l'entretiendrai chaque jour.
seules la nature et les amours éthérées peuvent nous donner de délicieux moments
mais pour l'instant ils ne sont pas encore quue souvenirs

Écrit par : adeline | 02/06/2012

un petit retour sur tes textes, que j'ai toujours du plaisir à relire

Écrit par : Rechab | 07/04/2013

Bonjour Rechab merci poour cette visite sympa

je n'aime plus faxce book ... envie de changer de passe-temps

Écrit par : adeline | 07/04/2013

Les commentaires sont fermés.