Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2010

souffles d'automne

 

 En silence s'insinue l'eau, chemin de transparence nue

Pulsations .   Veine tremblante  que ce soupir de note lente soulève .  Ricochet de jade  juste avant l'amour .  Que soit long le sentier de l'onde …

Quelques cailloux arrêtent  le flot si calme,  quelques gouttes trop près des larmes  Le vent s'en mêle s'emmêle même aux pas de pluie .  Répond un nuage attardé  d'un  gris brisé  de tourterelle . La brise dans le bois fredonne des verts désirs de valse lente  répond à des paupières closes  .  Sur quelques tourbillons de miel ces chaînes sucrées s'enroulent  rouillent brouillent toutes  amours .

Il faudrait s'allonger . Respire . Une aile chante en plumes frêles . Tends l'oreille je ne sais plus si c'est une elle ou si c'est lui celui qui vit de la glissade d'un archet sur un cœur blanc de perce-neige .

Autre tableau sur fond de brise  balancement de la berceuse du premier jour . Des poupées des lutins rieurs voudraient s'immiscer dans les fleurs déjà fragiles .  Un lac turquoise vient s'égoutter sur une berge , mousse frêle un nouveau ruisselet va naître .  Plus loin des feuilles  près de l'automne de leurs pas hésitants  bégaient

tendent leur veine  au souffle long  de la musique .   Les nuages prennent la course  et s'agglutinent  il pleuvra sans doute  demain , le soleil a brûlé ce soir  leurs  souvenirs blancs en pétales , l'eau lavera leurs griffes pâles .

Gonfle gonfle regret ,  colère au cœur des nuages trop lourds  .  Vois ,  l'herbe respire si fort un violoncelle chante encor .  Coquelicots gouttes de sang dans la prairie où êtes vous ?  Le cœur du vent l'âme de l'onde battent  la terre les oiseaux s'affolent un peu .

 Posé sur la plus haute feuille chante  un corbeau en contrebasse.,  cueille les plaintes des fourrés.

 

      septembre 2002

 

11:11 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poesie, littérature

Commentaires

C'est un texte qu'on lit et s'écoute....

Écrit par : Binh An | 26/08/2010

je viens de découvrir votre site il m'intéresse je me suis beaucoup intéressée à l'histoire de la poésie japonaise et découvrir davantage l'art chinois peut compléter mon plaisir vos dessine sont très délicats !

Écrit par : adeline | 28/08/2010

Les commentaires sont fermés.