Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2010

Allégeance

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima?

 

 

Il cherche son pareil dans le voeu des regards. L'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit. Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.

 

 

Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son essor, ma liberté le creuse.

 

 

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas?

 

 

René Char 

Commentaires

magnifique, j'aime énormément et lorsque l'on entend la voix du poète cela devient doublement beau ... merci

http://www.wat.tv/video/rene-char-allegeance-z3je_on61_.html

Écrit par : maria-d | 31/05/2010

oh merci pour ce lien!..
je pars en vacances vendredi mais je viens de découvrir votre site et j'irai m'y promener déjà attirée par l'image ensoleillée et des goûts en commun comme Esprits nomades, Jacques Ancet, etc...
connaissez vous le livre de Marie Claude Car " dans l'atelier du poète " ?
il nous permet de le connaître dès l'enfance

Écrit par : adeline | 01/06/2010

Les commentaires sont fermés.