Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2010

UN lit, une nuit

Dormir dans un lit d'enfant

un soir …

par hasard

Ce n'était pas le même bonheur

le même sommeil solide et capitonné

il avait un goût de fées , de paysages calmes

de tendresse effluves de lait

souvenirs de chocolat chaud

qui caressaient son dos

de chaleur tendre

La nuit avait été douce

si douce

Une odeur de rêve réalisé

et

le lendemain

pourquoi ce vertige

ce vide peuplé de regrets

Son lit habituel n'avait pas sans doute

un matelas capitonné de tendresse

et de sécurité

21:08 Publié dans reflets | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : poesie, littérature

Commentaires

Nous avons en nous nos souvenirs d'enfance, ceux qui font que nous aimons encore ou pas des odeurs, celles qui ont été notre plaisir ou notre déplaisir, c'est écrit sous la peau.

Écrit par : lutin | 03/02/2010

ou on s'en invente dans le lit d'un autre enfant

Écrit par : adeline | 03/02/2010

"Ravissant !"

Écrit par : lasource | 03/02/2010

arrivé à la fin de ton poème, au réveil, j'avais comme une angoisse de partir pour l'école sans avoir révisé mes leçons :))
Bisou

Écrit par : Loran | 03/02/2010

Merci à toi Lasource
Loran si je te dis qu'en primaire j'étais une écolière exemplaire sauf que j'étais bavarde ;-)))
pas de mérite j'étais seule avec ma mère et m'ennuyais l'école me permettait de voir d'autres enf=nts et chez moi je n'avais que ça à faire étudier .. avec une préférence pour le français bien entendu
mais je n'étais pas " sage " comme on disait ;-)))

je ne sais pas si je le suis tellement maintenant d'ailleurs;-))))) qu'en pense la Source claire???

Écrit par : adeline | 03/02/2010

J'en pense que je lis tes lignes tardivement, et que la sagesse n'est pas le fort des dames qui écrivent de la poésie.

Écrit par : lasource | 11/02/2010

Il en pense des tas de choses qu'il ne dira pas ici, excepté que pour le bavardage, ça dépend des jours ! Mais que par le passé, il doit y avoir eu de fameux moments avec les copines, où le temps passait sans qu'aucune ne s'en rendre compte !
J'aurais assez aimé être mouche dans ces moments là, pour entendre subrepticement ce qui se disait...
Amical salut !

Écrit par : lasource | 03/07/2010

bonjour Hélène, après des problèmes d'ordi et un changement de PC je n'avais plus ton adresse, alors j'utilise toutes les voies pour te recontacter .. Florent Soris.

Écrit par : soris | 11/02/2010

Bonjour,
J'ai découvert un texte de vous "Ange" que j'ai beaucoup aimé sur le site "la poésie que j'aime". Un lien nous dirige dans votre univers où je viens d'arriver.
J'ai un blog où j'y mets tous ce qui anime ma vie, mes loisirs, mes passions entre autres la poésie que j'aime faire découvrir.
Ce texte sur l'enfance me plait énormément et j'aimerai savoir s'il est possible de le publier sur mon blog afin de vous faire découvrir à mes lecteurs en mettant un lien vers vous.
En tout cas, j'ai déjà le lien de votre univers dans ma liste de liens pour venir vous découvrir régulièrement.

Quant à mon commentaire sur ce texte, le voici. J'attache beaucoup d'importance aux souvenirs d'enfance d'autant plus que mon mari et moi en avons peu. Et malgré les difficultés que l'on rencontre quand on essaie d'être de "bons parents" ; nous avons essayé d'en tisser pour nos propres enfants. Et aujourd'hui qu'ils sont grands... nous allons nous délecter d'en offrir plein à notre petite fille qui a maintenant 6 mois en tant que grands parents.

Bonne journée - Sissi

Écrit par : Sissi | 01/07/2010

il est toujours agréable d'avoir un commentaire aussi sympathique quant à vous permettre de publier ce texte sur votre blog bien entendu . je préfère m'en tenir aux publications sur internet , j'aime le partage et les visites
de ceux à qui mes textes font plaisir

Vous me donnez envie d'aller rechercher cet " Ange " pour l'installer ici

j'irai visiter votre blog
quelle chance vous avez mes petits enfants sont déjà bien grands la dernière vient d'avoir 15 ans. ils sont très gentils mais les bébés me manquent ...

Écrit par : adeline | 01/07/2010

Les commentaires sont fermés.