Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2009

douce simplicité

cerisier 009.jpg

 

 

le bleu s'allonge quelquefois

 

entre deux nuages trop sombres

 

lorsque plus près

érable en feu et cyprès bleu

devisent côte à côte

 

si un rayon vient y danser le toit de la maison s'éclaire

 

c'est ce paysage d'espace

sa banale simplicité

qui me ravit

 

ce matin les moineaux heureux

ont picoré sur la terrasse

 

mes graines 

et mon  sourire

 

ils sont enfantins et joyeux

12:01 Publié dans mes textes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : poesie, litterature

Commentaires

CARNET DE CIELS


Un ciel blanc

- des blancs quelques gris un bleu effacé -

On pourrait faire tout un carnet de ciels

Trois cent soixante cinq jours à sa fenêtre

Où quelques toits et volets verts violets incarnats

jouent aussi de l’oeil

surplombés par la courbe du bois de pins

Ciel que je roule

et déroule

pour l’envoyer par la poste numérique

à mes ami(e)s

dans leurs cabanes de fleurs

et de poussières dorées

Écrit par : JJD | 06/11/2009

Répondre à ce commentaire

Elle marche face à nous bousculant les heures un peu plus chaque jour.

Dans le couloir du ciel à la cime des arbres elle se fait plus pressante arquant inéluctablement sa couleur opaque, elle ombre la racine qui se cache sous la feuille d’automne, son voile flottant entre ciel et terre devient foulard puis manteau dans sa chute sur les épaules, elle enveloppe comme un drap sur son passage ce qui est vertical, les plus grands seront touchés les premiers, petit bout de femme il me reste un peu de temps avant de sentir son piège se refermer sur moi, progressivement elle m’enroulera dans sa peau m’habillant d’un fourreau de deuil...

Écrit par : lutin | 06/11/2009

Répondre à ce commentaire

bonne idée JJD un carnet de ciels... un poème par jour
chacun devrait en commencer un .

Lutin je crois que tu as surtout remarqué un des nuages sombres ?
existe-t-il des nuages féminins? l'automne à la fin de son incendie va voiler la terre de neige et le ciel sera blanc . Tour sera pur , originel et préparera un printemps
de vert , de jaune, puis de rose, de roses, de bouquets de roses ... à embaumer l'été qui suivra
et
tout
recommencera

la vie est une palette multicolore

Écrit par : adeline | 07/11/2009

Répondre à ce commentaire

Non c'est la nuit arquant sa couleur opaque chaque soir de plus en plus tôt que je décris ainsi :-))

Écrit par : lutin | 07/11/2009

Répondre à ce commentaire

tu répondais à mon matin par une nuit

dialogue d'ombre et lumière ...

j'essaie de commencer mon carnet de ciels. attention les muses dans les nuages je vais vous réveiller

laissez vous emporter .

Écrit par : adeline | 07/11/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire